Presse

28 septembre 2010 06h00 | Par Patrick Izaute

 Pari pleinement réussi pour Lily pour sa première Fête du mariage. Et il pouvait sembler risqué car faire venir des aspirants à la salle des fêtes de Saint-Félix-de-Foncaude, comme tout le monde le sait une des communes les plus connues de l'Entre-deux-Mers, n'était pas du tout gagné d'avance. Pour réussir Lily s'est persuadée qu'il fallait se démarquer de ce qui se fait traditionnellement. Pour cela elle s'est attachée à proposer des services différents. Comme par exemple les robes de mariées de la créatrice agenaise Elsa Gary. « Ce sont des robes à la carte car la cliente peut choisir en plus de la forme, la couleur, la déco, la matière », précise Mireille, la responsable du magasin bordelais de la créatrice. D'ailleurs celle-ci emploie des tissus assez originaux en fibre de coco, de banane, du sisal et de la soie naturelle. De plus l'intégralité des teintures sont réalisées maison. Ainsi, en plus du beige et du blanc habituels, on trouve des verts, du fuchsia, de l'orange. Le tout apportant une pointe d'exotisme rarement vu pour ce genre d'événement. Céline, la coiffeuse à domicile, mise sur la différence et sur la convivialité.

À prix discount

« On est entièrement au service de la mariée sans qu'elle sorte de chez elle. C'est quelque part rassurant lors d'une journée somme toute stressante. Quelque fois il m'arrive de coiffer plusieurs personnes. C'est un grand moment de convivialité entre elles et la future épouse », explique la jeune femme. Enfin, dernier exemple, Sylvie Froussard, la chasseuse de prix de l'agence Eventdis. Elle organise des mariages sur mesure à prix très contenus. « C'est-à-dire que je sers de passerelle entre le client et les prestataires. J'arrive à sortir des tarifs de 50 à 70 % plus bas qu'un tarif classique. Même si c'est le terme discount ne correspond pas à un événementiel je me débrouille pour que cela soit aussi bien que du classique. Seulement je m'occupe de tout. Du repas au DJ en passant par la décoration, la robe, le maquillage et la coiffure ainsi que le photographe », résume-t-elle.

La Réole · Saint-Félix-de-Foncaude · Gironde

 

 

 

 

C'est la Fête du mariage et non un quelconque salon dédié aux futurs époux, comme il s'en déroule chaque année. Sa particularité, pour reprendre les propos de Lily sa créatrice, est « une version originale pour un mariage différent, d'exception ». L'idée directrice étant d'organiser une journée festive et conviviale destinée plus particulièrement aux futurs époux de l'Entre-deux-Mers. C'est une des raisons d'ailleurs du choix de la salle des fêtes couplé à celui de se trouver au bord d'un axe de passage important et d'un cadre agréable. De nombreux exposants seront présents tout en gardant à l'esprit que cette manifestation se veut différente des autres.

À commencer par le fil conducteur qui met le budget des jeunes mariés au centre des débats. Pour cela Lily a fait appel à un chasseur de tarifs. C'est-à-dire une professionnelle qui va proposer du sur-mesure à prix discount sans pour autant enlever son charme à la fête.

Tendance bio

Pour accentuer l'originalité, l'organisatrice a fait appel à des artisans peu communs comme un sculpteur sur glaces et un chocolatier qui personnaliseront les desserts. Une créatrice proposera ses robes de mariées en fibres biologiques. Un professeur de danse sera présent. Côté repas, l'originalité sera également de mise avec la présence d'un traiteur mauricien et d'une créatrice de cocktails de fruits et légumes bio. Quant à la partie animation, elle sera représentée par un DJ, une entreprise productrice de spectacle de magie et de clowns. Enfin, les futurs mariés pourront rencontrer un spécialiste qui leur prodiguera en temps voulu les astuces pour réussir ce jour-là : comment rester zen ou savoir gérer la diplomatie entre les deux familles. Ce qui n'est pas toujours évident.

Dimanche 26 septembre, de 10 à 19 heures, à la salle des fêtes. Entrée gratuite.

(22 septembre 2010 06h00 | Par P. I.)


 

Leur mariage fleurira à vie

Didier et Véronique ont opté pour une fête dans la nature et écolo à Saint-Félix-de-Foncaude. Toute la déco est recyclable.

En voyant la déco le jour J, elle s'est mise à pleurer. « Je suis une sentimentale », confie Véronique, la mariée. Le 31 juillet, sur les tables de la salle des fêtes de Saint-Félix-de-Foncaude, dans l'entre-deux-Mers, Lily, sa décoratrice avait disposé des fleurs du Japon, des bambous, des oiseaux de paradis. Chaque rond de serviette, offert aux invités, était parsemé de petits pétales.

Au mur, une toile : un énorme bouquet mêlé à des brins de paille. Les fleurs ? Des vraies ? Non des fausses. Comme le bouquet de la mariée, entièrement réalisé avec des orchidées, lierre panaché en matière non végétale.

Une prouesse invisible à l'œil nu. Et qui a deux avantages. La déco du mariage de Véronique et Didier va les suivre toute leur vie. L'investissement est bien plus durable que des fleurs végétales et plus respectueux de l'environnement.

Les matières que privilégie la créatrice Lily, installée dans la même commune que les mariés, sont la soie naturelle, le raphia, le bois, le silicone, le métal. Un créneau qui séduit de plus en plus de couples. Car même pour son mariage, on pense « green » désormais. « Je n'ai rien inventé, sourit Lily. Nos grands-mères se mariaient bien avec des couronnes de fleurs en tissu sur la tête. »

Véronique et Didier voulaient un mariage nature. « Tout le tralala, ces trucs artificiels, cela ne nous intéressait pas », raconte Véronique. Ils optent pour une robe et un costume ivoire. Une pointe d'anis chez madame pour rappeler justement le vert des collines de l'Entre-deux-Mers.

Chéri, le bilan carbone !

Ils n'ont pas poussé le bouchon jusqu'à calculer le bilan carbone de leur union. Mais le faire-part envoyé aux invités était en papier recyclé (d'autres aujourd'hui n'en font plus du tout et préfèrent envoyer des mails, moins coûteux pour l'environnement).

Pas de dizaines de kilomètres à parcourir pour les 60 convives. Tout s'est déroulé dans un périmètre de 500 mètres entre la mairie, l'église et la salle des fêtes de Saint-Félix-de-Foncaude. Le traiteur, lui, n'était pas bio, mais certains aujourd'hui arrosent même leur union avec vins et champagne issus de l'agriculture biologique puis s'en vont faire leur voyage de noces dans une ONG pour sauver des animaux en voie de disparition.

En tout et pour toute la décoration (salle, voiture des mariés et bouquet compris), Véronique a dépensé 500 euros. Certainement moins cher que chez un fleuriste et « je n'aurais pas gardé les fleurs », relève la mariée.

La créatrice Lily va même plus loin. Car qui dit mariage, dit aussi souvenirs. Elle récupère napperons, rideaux, objets de famille pour en faire la décoration de l'événement. « Les filles après peuvent encadrer la décoration dans leur maison et la garder à vie », explique-t-elle.

Penser green même pour son mariage, c'est une des tendances de l'année. Un premier Salon du mariage bio est prévu à Paris au début de l'année prochaine.

(7 août 2010 | Par LAURIE BOSDECHER)


 

 

 

 

 

Article paru dans le Guide du mariage 2010

Regard sur...

Ma déco durable pour un souvenir impérissable”

la Maison du Mariage a rencontré la créatrice Lily de l'Atelier Fleur en Fête. Plus qu'un effet de mode, cette jeune créatrice voit en ce projet tout un symbole qu'elle a envie de développer. Elle a compris que la récup était la clé du mariage vert et propose aux futurs mariés des décorations réalisées à partir d'objets qui leur appartiennent et qu'elle va customiser pour l'occasion .

MDM: Quels sont les thèmes déclinables par votre atelier?

Lily: La nature est mon univers, ma principale source d'inspiration pour mes créations... Je m'adapte aussi aux envies des futurs mariés et je peux proposer des réalisations aux accents plus exotiques, précieux, rétro... L'important est que les mariés se retrouvent dans la déco de leur mariage le jour J mais aussi après...

MDM: A ce propos, en quoi votre déco est-elle durable?

Lily: Mes réalisations sont essentiellement crées à partir d'objets ou matériaux que je peux récupérer chez les futurs mariés puis recycler. Tous les objets déco de leur réception (mobiles, suspensions, ronds de serviettes, sous-verres...) peuvent être offerts à leurs invités comme petits cadeaux de remerciement ou trouver leur place dans leur nouveau foyer!

Et c'est ainsi que devenus de précieux chemins de table très tendances, les anciens affreux rideaux en toile de Jouy de Grand Mamie ont trouvé une nouvelle vie! Une table en carton habillée d'une toile de lin est joliment ornée de bambous métamorphosés en dessous d'assiettes mobiles... Des fleurs (non végétales) issues d'anciens bouquets enjolivent des tableaux champêtres... Des exemples de créations parmi toutes les compositions originales imaginées par Lily à partir d'objets ou d'éléments trouvés dans nos greniers!

Atelier Fleur en Fête © (Numéro de Siret: 51521263700018)

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site